Le projet éolien Chaignay / Villecomte

projet éolien sur chaignay bourgogne

Le projet éolien commun à Chaignay et Villecomte a été entamé par le précédent Conseil municipal.
La société VALECO (filiale française du groupe EnBW) a présenté en conseil municipal du mois de juin 2019, un projet d’implantation d’environ 4 éoliennes sur le territoire de Chaignay et Villecomte (2 sur Chaignay, 2 sur Villecomte) sur des parcelles boisées du lieu-dit Le grand charme (route de Saussy).
Les éoliennes sont soumises au régime des Installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE).
De ce fait, cette année 2020 a vu le lancement d’études environnementales et paysagères par des sociétés et associations indépendantes (société Envol Environne-ment, CEN, LPO…) et paysagères (agence Couasnon).
Suivront d’autres études (voir calendrier prévisionnel).
Des travaux de défrichement (environ 4 000 m²) pour l’implantation d’un mat de mesure ont été réalisés début 2021, sur la parcelle 18.
Il mesurera la force, vitesse et direction du vent, et réalisera des écoutes chiroptères, pendant 18 mois.
En attendant les conclusions des services préfectoraux sur l’impact environnemental, l’exploitation d’un parc sur la commune génèrerait des rentrées financières :
Au titre des recettes fiscales directes : Taxe foncière sur le bâti (TFB), Contribution économique et territoriale (CET), Imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux (IFER).
Au titre des redevances locatives.
Ce projet ouvrirait une participation de Chaignay dans la transition énergétique balbutiante.
L’éolien fait désormais partie des modes de production d’électricité les moins coûteux (financièrement et environnementalement).
La complexité et l’importance du projet (financiers, environnementaux et paysagers) bien que porté par la société VALECO, fait l’objet de toute l’attention et un travail particulier du conseil municipal et prochainement un appui du Comité projet éolien. Le conseil municipal de Chaignay ainsi que le celui de Villecomte travaillent de concert à protéger l’intérêt commun des Casnédois et des Villacomitiens et sont en liaison constante avec la chef de projet de VALECO.
Nous avons également sollicité les compétences et les services d’accompagnement technique et juridique du SICECO (Syndicat intercommunal énergie Côte-d’Or).

Le mât de mesure sera démonté fin d’année ou au plus tard début d’année 2023. Les dernières réunions de travil avaient pour objet la mise au point administrative de nos conditions d’entrée au capital de la société de projet. Le protocole est établi . Nous l’avons transmis au service juridique de l’AMF 21 (Association des Maires de France de Côte-d’Or) pour avis et conseils. Le dossier sera envoyé rapidement au service de la Préfecture.